ETRANGE MOUSSON

ou LE FRUIT DU KARMA

*******

DURGA DEVI

          En cette fin novembre 2005 , c’est par une petite éclaircie de très courte durée que nous quittons le SHANTIVANAM ; partout de l’eau , d’énormes flaques le long du chemin , des branches cassées sur la route , le canal que nous longeons sur notre droite en direction de TRICHY commence à déborder ; tout cela devient de plus en plus inquiétant , et la pluie retombe de plus belle alors que nous sommes sur la route de TRICHY … En passant , on aperçoit au loin perdu dans les nuages sombres le majestueux GOPURAM du Temple RANGANATHA SWAMY de SRIRANGAN aux pieds de la KAVERI , si furieuse aujourd’hui …

      Nous traversons la ville de TRICHY , et à la sortie nous tournons à droite vers MADURAI ; et là les choses commencent à devenir sérieuses … un grand attroupement , la route est inondée ,  un pont vient d’être emporté sur la route parallèle à la notre , la KAVERI dégueule partout son eau … nous passons quand même malgré les 20 cm d’eau , et plus nous avançons , plus nous traversons des zones complètement inondées ; toute la banlieue sud de TRICHY est inondée ;  les magasins , les habitations , les ateliers en contrebas de la route , pataugent de chaque côté dans plus de 50 cm d’eau boueuse … De même ,nous traversons de plus en plus de route inondées , avec des situations de plus en plus dangereuses  , avec par endroit 30 – 40 cm d’eau sur la route , sur des centaines et des centaines de mètres , un courrant de plus en plus fougueux , des morceaux de routes déjà à moitié emportés , ou nous passons avec une certaine angoisse en jonglant avec le morceau de route qu’il restait  , à deux doigts chaque fois d’être emporté avec nous aussi … Heureusement PERUMAL , notre chauffeur a assuré … Tout le long de la route une foule de curieux , paysans du coin , enfants , personnes de passages , venaient voir le spectacle ou se rassemblaient aux extrémités des ponts sur le point d’être emportés avec l’eau en furie qui arrivait presque en haut …

     Avec prudence nous sommes enfin arrivés à DINDIGUL où le repas de midi a été le bien venu , avant de poursuivre la route vers MADURAI …

     Toujours des trombes et des trombes d’eau sans arrêt ; décidément SHIVA déversait de sa chevelure toute l’eau du GANGE !

      Jusqu’à MADURAI le spectacle sera plus ou moins le même , avec la même peur , les routes et la  campagne environnante de plus en plus inondées ; c’était vraiment hallucinant et c’est certainement la plus grande peur que j’ai rencontré depuis bien longtemps … Le lendemain à MADURAI , je lisais sur les journaux que le district de DINDIGUL a été le plus touché avec des voitures , des bus , des camions qui ont  été emportés … et de très nombreux morts noyés ; peu après notre passage les routes ont été totalement coupées  … Je crois que nous sommes passés de justesse , En prenant beaucoup de risques …

      Enfin MADURAI où là aussi la VAIGAI commençait à déborder …

 C’était vraiment un spectacle hallucinant et insolite pour une fin novembre en TAMIL NADU … Chaque an la mousson prend des proportions de plus en plus dévastatrices emportant tout sur son passage , maisons , véhicules , personnes , animaux … et même ici la population ,  particulièrement les paysans , se rendent compte qu’il y a un changement climatique , qu’en quelques années tout s’accentue et devient de plus en plus destructeur …

       

SHIVA

 

           Peut-être un jour l’homme se rendra-t-il compte qu’il est le seul responsable , quoique puissent en dire les esprits scientifiques … mais il sera peut-être trop tard ! Ce qui est évident c’est que nous sommes responsables de nous-même , responsables de nos actes positifs ou négatifs , et comme le dit si bien la loi du KARMA , chaque acte entraîne une réaction de nature identique , positive ou négative , maintenant ou plus tard … et en ces temps de KALI YUGA , le KARMA de l’humanité que nous avons construit collectivement depuis des siècles est en train de vomir et de nous présenter sa facture …

 

                      OM NAMAH SHIVAYA

JAI KALI MA

SONAGIRI