SHANTIVANAM

ou LA FORÊT DE LA PAIX

*******

Henri LE SAUX

 

 

           En cette fin novembre , c’est sous un vrai déluge que nous arrivons au SHANTIVANAM , c’est à dire la forêt de la paix , à SACCIDANANDA ASHRAM …

       Le SHANTIVANAM est situé à THANNIRPALLI , à quelques km avant KULITHALAI sur la route de KARUR … C’est un Edem de verdure et de paix avec une forêt paradisiaque d’énormes arbres , de cocotiers , de bananiers à une centaine de mètres de la KAVERI sacrée …

     En arrivant par le chemin au milieu du bois , on a à droite le grand portail qui s’ouvre sur une très belle allée qui conduit à ANANDA ASHRAM de SHANTIVANAM , l’ashram des bénédictines ; SŒUR MARIE-LOISE dirige cet ASHRAM et a autour d’elle quelques sœurs bénédictines et quelques novices ; à gauche un grand portail s’ouvre sur SACCIDANANDA ASHRAM , où nous séjournerons , et où vivent quelques SANNYASINS bénédictins , quelques novices et trois postulants autour du PERE indien de l’ASHRAM : BROTHER MARTIN …

     

       Mais le SHANTIVANAM , c’est une longue histoire … !

  Elle commence dans les années quarante avec le FRERE MONCHANIN et le moine bénédictins Henri LE SAUX … toujours avec en arrière pensée , le besoin missionnaire d’évangélisation et la sacro sainte conversion des chrétiens , qu’ils soient catholiques ou protestants … et on sait où cela conduit ; je ne ferais aucun commentaire à ce sujet …

Heureusement un ÊTRE éclairé , Henri LE SAUX qui deviendra plus tard SWAMI ABHISHIKTANANDA , a construit un pont , certes fragile , entre l’HINDOUISME et le CHRISTIANISME , entre l’EVANGILE et la BHAGAVAD GÎTA , les UPANISHADS et le VEDANTA …

 

 

         Henri LE SAUX est né le 30 août 1910 en Bretagne ; très jeune , Il ressent un appel profond du DIVIN , alors après des études au séminaire , en 1929 Il décide de devenir moine bénédictin selon la règle de SAINT BENOIT ; Il rentre donc au monastère de SAINT ANNE de KERGONAN , où Il reste 19 ans … Prisonnier en 1940 , Il en échappe miraculeusement …

   Depuis 1934 , Il est très attiré par l’INDE spirituelle et Il rêve d’une vie spirituelle contemplative et monastique en INDE , en tant que SANNYASIN chrétien ; Il rentre donc en contact avec le FRERE Jules MONCHANIN , prêtre chrétien dans le TAMIL NADU , et ils se retrouvent sur une même longueur d’onde …

       Son bateau arrive en INDE le 15 août 1948 , jour du premier anniversaire de l’indépendance de l’INDE , Il rejoint le FRERE MONCHANIN à KULITHALAI , et tous deux , se mettent en recherche d’un terrain pour établir un ashram chrétien … Ils trouvent un bocage de cocotiers sur les berges de la KAVERI , à THANNIRPALLI , tout prés de KULITHALAI ; c’est ainsi qu’en 1950 , au cœur du SHANTIVANAM qu’est né SACCIDANANDA ASHRAM …

      Aussitôt Henri LE SAUX s’habille en safran comme les SANNYASINS hindous et devient : SWAMI ABHISHIKTANANDA , c’est à dire «  La béatitude de l’UN béni «  ….

     Auparavant en 1949 Il rencontre RAMANA MAHARSHI à TIRUVANNAMALAI . Son DARSHAN provoque une vraie explosion en Lui et aura une écho profond jusqu’à la fin de sa vie … Après le MAHASAMADHI de RAMANA MAHARSHI , Il rencontre à TIRUKKOYLUR un autre très grand JNANI dont nous avons déjà parlé : SRI GNANANANDA GIRI … Il devient alors son disciple et se rend plusieurs semaines et mois , entre 1950 et 1955 , à méditer dans une grotte de la Sainte montagne de SHIVA : ARUNACHALA . Il vit de profondes et d’intenses méditations et ne sait plus s’Il est encore chrétien ou s’Il devient hindou ; le SHANTIVANAM lui pèse alors de plus en plus …

     

    En 1957 le FRERE MONCHANIN revient en France , malade , et meurt à PARIS cette même année ; de son côté SWAMI ABHISHIKTANANDA se sent de plus en plus attiré et appelé par l’INDE du Nord et l’HIMALAYA ; c’est ainsi qu’Il se rendra à plusieurs reprises à des pèlerinages à VARANASI , RISHIKESH … s’immergeant totalement dans l’hindouisme …

   En 1968 ne pouvant plus porter le SHANTIVANAM , Il passe la main au rayonnant FRERE BEDE GRIFFITHS qui arrive du KURISUMALA ASHRAM , un petit ASHRAM chrétien du sud du KERALA ; Il décide alors de se rendre à UTTARKASHI dans l’HIMALAYA où Il vivra longtemps dans un ermitage au bord du GANGE… puis montera jusqu’aux sources du GANGE à GANGOTRI …

      En 1971 un séminariste français , Marc CHADUC , après une longue correspondance , rejoint SWAMI ABHISHIKTANANDA en INDE ; il devient le parfait disciple et en 1972 Il lui donne , avec son ami SWAMI CHIDANANDA de RISHIKESH , une double initiation comme moine chrétien et sannyasin hindou … Marc CHADUC devient alors SWAMI AJATANANDA , et commence une intense retraite et SADHANA à côté de RISHIKESH …

     Le 14 juillet 1973 SWAMI ABHISHIKTANANDA a une attaque cardiaque en pleine rue à RISHIKESH ; Il atteint le MAHASAMADHI à INDORE dans le MADHYA PRADESH le 7 décembre 1973 ........ après avoir enrichi sa foi chrétienne de la dimension spirituelle de l’ADVAITA , des UPANISHADS et du VEDANTA …

 

 

BEDE GRIFFITHS

 

            Il est maintenant l’heure de rejoindre  le petit Temple pour l’ARATI du soir ; ouverte sur trois côtés avec un muret , c’est une petite chapelle construite comme un MANDIR hindou , avec au dessus du SAINT des SAINTS un magnifique dôme bleue avec des sculptures de DIVINITES hindoues et chrétiennes …L ‘entrée est un GOPURAM sur lequel on peut contempler la sacrée TRINITE , la TRIMURTI selon la tradition hindoue .  Dans la crypte sombre , une lampe à huile brûle devant le SAINT SACREMENT … Nous nous retrouvons une vingtaine , hommes , femmes , SANNYASINS , disciples , aspirants , chercheurs spirituels de divers pays … Tout est silence … tout est vrai … puis le PERE MARTIN arrive , s’assoit sur un tabouret devant le SAINT des SAINTS , et l’ARATI peut commencer … !

       Accompagné à l’harmonium , aux petites cymbales nous chantons des BHAJANS comme dans la plupart des ASHRAMS de l’INDE , avec des SPAUMES , des chants dévotionnels chrétiens ; puis un disciple lit en anglais une page de l’EVANGILE ; puis PERE MARTIN enchaîne par la lecture de textes sacrés … Un dévot rentre dans le SAINT des SAINTS , offre des fleurs , allume le camphre et fait tourner la flamme devant le SAINT SACREMENT , et vient ensuite la présenter à chacun de nous , comme cela se fait dans tous les temples hindous…

      A la fin de l’ARATI le PERE MARTIN qui m’avait reconnu de son tabouret  , vient vers moi , me serre fraternellement dans ses bras et me dit «  je suis très heureux de te revoir à nouveau ici … « ; de même SŒUR SARANANDA , une nonne bénédictine française de 80 ans , qui est ici depuis une vingtaine d’années vient aussi me saluer …

      Puis nous allons au réfectoire , une pièce allongée avec accrochés aux murs des portraits un peu délavés de SAINTS et de SAGES : RAMANA MAHARSHI , GNANANANDA GIRI , BEDE GRIFFITHS et bien sur SWAMI ABHISHIKTANANDA …. Nous nous servons en rentrant , nous nous asseyons par terre de chaque côté , le long des murs et nous mangeons à l’indienne , puis chacun lave son plat à l’extérieur ….

 

      

      SWAMI ABHISHIKTANANDA

 

     Le matin il y a l’ANGELUS à 5 h , suivi du NAMAJAPA et de la MEDITATION à 5.30 et , à 6.30 , avant le petit déjeuner , il y a une très belle messe du matin , toute simple , comme une PUJA où est offert au CHRIST le pain et le vin ; puis à l’EUCHARISTIE le dévot fait circuler un plat avec des morceaux de chapatis , et un verre de vin , et chacun se sert … On ressent une atmosphère vraie , sacrée , sincère et profonde que pourraient envier nos églises occidentales !!!

      A l’extérieur du Temple , à quelques pas se trouvent les SAMADHIS de SWAMI ABHISHIKTANANDA et de BEDE GRIFFITHS qui est mort le 13 mai 1993 … Depuis le PERE MARTIN avec une extrême gentillesse , une grande connaissance et une grande ouverture spirituelle conduit cet ASHRAM …

     Je me prosterne à ses pieds de Lotus avec le plus grand respect et la plus grande dévotion …

 

QUE TA VOLONTE SOIT FAITE

SUR LA TERRE COMME AU CIEL …

 

On peut lire de SWAMI ABISHIKTANANDA :

   

·      SAGESSE HINDOUE – MYSTIQUE CHRETIENNE , DU VEDANTA A LA TRINITE ( Edit. du centurion )

·      UNE MESSE AUX SOURCES DU GANGE ( Seuil )

·      RENCONTRE DE L’HINDOUISME ET DU CHRISTIANISME ( Seuil )

·      GNANANANDA … ( Edit. Présence )

·      SOUVENIR D’ARUNACHALA ( Edit. DDB )

·      INITIATION A LA SPIRITUALITE DES UPANISHADS ( Edit. Présence )

·      INTERIORITE ET REVELATION ( Edit. Présence )

 

Ou voir : www.Santhivanam.org

 

SONAGIRI