VISHNU GANESANJI

ou LA LUMIERE DE RAMANA

*******

          Je ne pouvais quitter TIRUVANNAMALAI sans vous dire quelques mots de CELUI sans qui peut-être ces pages n’existeraient pas aujourd’hui : VISHNU GANESAN , GANESH comme l’appellent ses dévots et ses amis …

      GANESANJI est né en 1936 et a l’immense privilège d’être un des neveux de SRI RAMANA MAHARSHI qu’Il a beaucoup côtoyé dans sa jeunesse … Jusqu’à quatorze ans Il vivra auprès de RAMANA , et ce 14 avril 1950 quand le SAGE d’ARUNACHALA quittera son corps , Il sera là à côté , à l’entrée du «  NIRVANA ROOM «  où est étendu RAMANA , et Il aura l’immense grâce de voir la lumineuse étoile fondre au sommet de la SAINTE MONTAGNE …

      GANESANJI poursuit ses études et sera licencié en philosophie … Il passera ensuite deux ans à RAMANASRAMAM auprès de son père qui veut le voir poursuivre ses études ; mais Il préfère les arrêter là pour ne pas handicaper financièrement ses sœurs et ses frères qui sont à l’école et au collège ; Il cherche alors du travail pour aider sa famille , aussi travaillera-t-il à MUMBAI , d’abord dans une banque puis comme sous-directeur dans un journal de nouvelles …

    Loin de RAMANASRAMAM , Il est vraiment malheureux , aussi Il préfère laisser son travail et revenir vivre et travailler à  l’ASHRAM ..

      En 1963 RAMANASRAMAM traverse une grande crise financière , aussi Il propose à Arthur OSBORNE , de créer un journal de l’ASHRAM pour les dévots de RAMANA en Inde et à travers le monde ; c’est ainsi qu’en janvier 1964 sort le premier numéro de «  THE MOUNTAIN PATH «  et dés lors une profonde relation s’établit entre Lui et Arthur OSBORNE …

       En 1970 Arthur OSBORNE quitte son corps en Angleterre , et GANESANJI devient alors l’éditeur de «  THE MOUNTAIN PATH «  … Durant toutes ces années à RAMANASRAMAM , Il partage les jours de tous les grands disciples de RAMANA , recueille les témoignages de leurs expériences auprès du grand SAGE et rassemble tous ces souvenirs qui n’avaient jamais été écrits …

         Dans le même temps GANESANJI rencontre les plus grands SAGES et SAINTS du moment : JIDDU KRISHNAMURTI , NISARGADATTA MAHARAJ , YOGI RAMSURATKUMAR , et bien d’autres …

   

      C’est dans les années 80 , à travers «  THE MOUNTAIN PATH «  que je suis rentré en contact avec GANESANJI et une profonde relation s’est crée entre nous , un lien direct avec RAMANA et ARUNACHALA  , aussi vous comprendrez maintenant mon attachement profond à RAMANA et à la SAINTE MONTAGNE ! …

      Il est certain qu’Il m’a beaucoup donné et apporté spirituellement au cours de ces années en m’ouvrant encore plus à RAMANA et à Son message , comme un vrai SATGURU ; c’est GANESANJI qui m’a donné le nom de SONAGIRI en m’écrivant en janvier 1984 :

 

           «  Avec mes prières à SRI BHAGAVAN , je te donne le nom de SONAGIRI ; c’est un autre nom d’ARUNACHALA . Puisse la grâce de SRI RAMANA MAHARSHI être toujours avec toi et avec les tiens …………. « 

 

        Par la suite Il abandonne «  THE MOUNTAIN PATH «  et se consacre à des conférences à travers le monde et à TIRUVANNAMALAI ; c’est ainsi qu’est né ANANDA RAMANA à quelques km de RAMANASRAMAM …

        Il est prés de 10 h du matin , le soleil commence à chauffer quand nous arrivons à ANANDA RAMANA , la demeure de GANESANJI , non loin de YAMA LINGAM …

       Sur un grand panneau blanc fixé sur un des battants du portail , on peut lire , écrit en bleu et rouge :

 

                     «  OM NAMO BHAGAVATHE SRI RAMANAYA

                                       MOMENTS OF SHARING …

                       DEVOTEES AND FRIENDS ARE WELCOME

                                                         V. GANESAN 

 

         

C’est là que chaque matin  Il donne un entretien de 9.30 à 11 h ( sauf le samedi et le dimanche ) depuis le 23 octobre 2004 …

           Le portail s’ouvre sur une grande  cour intérieure ombragée par de grands arbres avec au milieu une très belle maison avec une grande terrasse couverte en L … C’est vraiment paradisiaque et il se dégage une atmosphère divine ; c’est sans aucun doute un endroit propice à la méditation et à la recherche spirituelle … On accède à la terrasse par cinq ou six marches … L’entretien a déjà commencé depuis un instant , et une trentaine d’occidentaux , beaucoup d’américains et d’anglais , assis sur des chaises en plastique , sont suspendus à ses mots ; silence et paix remplissent la terrasse entrecoupés par les cris et les jeux des singes sur les arbres ou les klaxons insistants des camions sur CHENGAM Road , sans oublier l’omniprésent cri des corbeaux indiens …

      Je m’assois en silence au  fond de la terrasse ; au regard plein d’Amour de GANESANJI , j’ai compris qu’Il m’a reconnu … Je l’avais déjà rencontré il y avait presque un an et cela avait été un des plus merveilleux DARSHAN de mon pèlerinage …

       J’écoute attentif , même si ma compréhension de l’anglais laisse à désirer , mais les vibrations qui se dégagent de Lui sont si fortes , si lumineuses que les mots deviennent secondaires , inutiles ; ses mots sont des étincelles de lumière , et Il martèle constamment avec douceur : « Revenez au SOI qui est toujours là , posez-vous sans cesse la question du «  qui suis-je ? «  ………. Quelle limpidité … !

 

        Fini Son entretien qui a été écouté religieusement par tous , Il répond à quelques questions , se léve doucement et vient vers moi au fond de la terrasse en disant «  my brother SONAGIRI … «  , et chaque fois c’est la même émotion , la même étreinte , le même Amour … Nous tombons dans les bras un de l’autre et tous les mots deviennent alors inutiles ; seule suffit cette énergie , tout le reste  n’a plus aucune importance …

 

  MON FRERE GANESANJI , JE ME PROSTERNE A TES PIEDS DE LOTUS …  OM OM OM …

 

 

SONAGIRI